Secondaire II

  • Pour qui ?

    Post Obligatoire : jusqu’à la Maturité Fédérale suisse ou le Baccalauréat français

  • Quand ?

    Lundi, mardi et jeudi de 8h30 à 16h30

    Mercredi et vendredi de 8h30 à 12h30

  • Projet pédagogique

    Le projet pédagogique du Groupe scolaire Athéna pour les enfants arrivés en cycle d’études post obligatoire est d’accompagner l’enfant vers l’Autonomie, la Collaboration et le Partage des connaissances pour qu’il soit acteur et responsable de son projet d’études et de vie.

    Afin de répondre au besoin de l’enfant d’être libre d’apprendre et de composer son programme selon ses aptitudes et centres d’intérêts propres, nous avons opté pour un enseignement collectif pour ce qui est des matières principales et d’un support individualisé pour les matières optionnelles ou spécifiques choisies (sciences économiques et sociales, langues, littérature…). L’élève est alors inscrit à un programme d’études à distance (CNEEL _ Centre National d’Etudes E-Learning).

    Un aménagement de son temps d’études est également possible en fonction de ses activités musicales, artistiques ou sportives.

    L’enfant sera présenté comme candidat libre aux examens choisis (Maturité ou Baccalauréat).

    Organisation du niveau secondaire 

    Le secondaire II regroupe les élèves qui suivent leur scolarité post obligatoire :

    • Post Obligatoire : 1 à 4 pour le programme suisse
    • Lycée : 2nde à Terminale pour le programme français

    Les élèves suivent leur formation au sein de l’école, dans la filière qu’ils ont choisie. Le CNEEL fournit les supports pédagogiques pour les matières spécifiques, les matières principales étant dispensées par différents enseignants spécialistes. L’enseignant principal quant à lui est là pour expliquer, guider, aider chacun dans son parcours.

    Au cours de la formation dans le cycle post obligatoire, l’élève peut choisir de s’orienter vers :

    L’examen suisse de Maturité, organisé par le SEFRI, qui permet l’obtention du diplôme de Maturité Fédérale. C’est un certificat de fin d’études secondaires suisses, qui donne accès aux hautes écoles, universités, écoles polytechniques, en Suisse et à l’étranger. Il se prépare en 4 années, avec des épreuves réparties sur deux partiels, au cours des 3ème et 4ème années de formation.

    L’examen du Bac, organisé par le Ministère de l’Éducation Nationale français, qui permet l’obtention du diplôme du Baccalauréat. C’est un certificat de fin d’études secondaire français qui donne accès aux universités françaises et européennes ainsi qu’à de nombreux concours d’entrée pour des écoles supérieures. Il se prépare en trois années, avec des épreuves réparties sur deux examens, au cours de la Première et de la Terminale.

    La Maturité fédérale

     

    maturite-federale

    Il y a : Le Français, la deuxième langue nationale, les Mathématiques (avec deux niveaux au choix), la Biologie, la Chimie, la Physique (avec deux niveaux au choix), l’Histoire, la Géographie, la Philosophie, les Arts Visuels : Arts Plastiques, Histoire de l’Art.

    L’option spécifique (OS)

    C’est une matière que l’élève va étudier de façon plus approfondie et c’est elle qui donne sa coloration au parcours de celui-ci jusqu’au diplôme. Il est possible de choisir entre :
    La deuxième langue nationale, l’Anglais, l’Espagnol, les Mathématiques (avec deux niveaux au choix), la Biologie, la Chimie, l’OS Biologie et Chimie, la Physique (avec deux niveaux au choix), l’Application des Mathématiques (à partir de PO3), l’OS Physique / Application des Mathématiques, l’Économie, le Droit, L’OS Économie et Droits, les Arts Visuels : Arts plastiques, Arts visuels : Histoire de l’Art, la Musique, Instrument, l’OS Arts Visuels.

    L’option complémentaire (OC)

    Elle commence dès la troisième année (PO 3) et elle a deux finalités.
    En effet, soit elle peut venir renforcer l’OS, soit elle peut venir diversifier le parcours de l’étudiant.
    Il est possible de choisir entre : Informatique, Physique (Normal ou Avancé), Applications des Mathématiques, Biologie, Chimie, Histoire, Géographie, Philosophie, Économie-Droit, Arts Plastiques-Histoire de l’Art, Musique, Sport.

    Le travail de Maturité (TM)

    Il s’agit d’une recherche personnelle que l’élève réalise au cours des deux dernières années d’études (PO3 et PO4). Il travaille sur un sujet de son choix. Il est guidé, aidé, conseillé orienté, etc., par l’enseignant de la classe.

    Un parcours personnalisé

    L’élève est libre de choisir les langues qu’il souhaite étudier, le niveau de Mathématiques, le niveau de Physique, les Disciplines artistiques, l’Option Spécifique (OS), l’Option Complémentaire (OC), le sujet de son Travail de Maturité (TM).
    Il peut aussi planifier le temps de préparation car il présente le diplôme en candidat libre.

    Quelques particularités à prendre en compte pour personnaliser son parcours

    Il existe des combinaisons liées, qui sont les suivantes :
    OS Ats Visuels ou OS Musique : l’élève qui opte pour l’une de ces deux OS doit aussi l’avoir choisie en DF.
    OS Physique et Applications des Mathématiques : l’élève qui choisit cette OS doit suivre le niveau avancé de mathématiques.

    Il existe des combinaisons impossibles qui sont les suivantes :
    Une même discipline ne peut être choisie en OS et en OC.
    Le choix de la musique en OS exclut celui des arts visuels en OC et vice versa.
    Le choix d’une OS artistique exclut le choix de l’OC sport.

    Disciplines et coefficients

    Toutes les disciplines du premier partiel ont un coefficient de 1.
    Pour le deuxième partiel, le Français et l’OS ont un coefficient de 3 ; les Mathématiques, la deuxième langue nationale, la troisième langue ont un coefficient de 2 ou 3 (en fonction du niveau choisi), l’OC et le TM ont un coefficient de 1. Il y a donc un total de 21 coefficients.

    Notation

    Toutes les notes sont exprimées en points entiers et en demi-points.
    Il faut multiplier le résultat obtenu par le coefficient qui correspond à chaque discipline. 
    Il y a un nombre de points minimum à atteindre pour obtenir le diplôme sans autre condition.
    Il faut 105, soit une moyenne de 5 pour toutes les épreuves (chacune étant notée sur 6).
    Si l’élève obtient entre 84 et 104.5 points, cela veut dire qu’il a une moyenne comprise entre 4 et 5. C’est un cas particulier qui peut conduire l’élève à obtenir son diplôme, s’il n’a pas de note insuffisante, c’est-à-dire si les écarts ne sont pas trop grands (en tenant compte des coefficients).
    Si l’élève échoue, il doit repasser toute discipline dont la note est inférieure à 4. Il peut aussi choisir de repasser ou non les disciplines pour lesquelles il a obtenu une note entre 4 et 4.5. Dans ce cas, c’est la dernière note qui compte. Les notes qui sont comprises entre 5 et 6 sont gardées (à savoir 5, 5.5 et 6).

    Le Baccalauréat

    baccalaureat

    *TPE, Travail Personnel Encadré
    Les élèves sont regroupés en équipes de deux ou trois. Chaque équipe doit réaliser un mémoire (ou un film, une exposition, un journal, un magazine, etc.) dont le sujet est transversal. Cela veut dire que le sujet choisi met en relation deux matières principales de la série choisie (L, ES, S). L’équipe doit aussi préparer un oral. C’est L’éducation Nationale Française qui met en place un jury qui a en charge d’évaluer cette présentation orale. Pour le TPE, seuls les points au-dessus de 10 comptent et ces points sont doublés.

    Les épreuves de spécialités

    Ces épreuves s’ajoutent aux épreuves obligatoires.
    L’élève doit choisir une spécialité.
    Elle aura un coefficient particulier qui est de 4 pour la série L, de 2 pour les séries ES et S.

    Les spécialités de la série L sont :
    Deuxième langue vivante approfondie ou Troisième langue vivante ou Droits et grands enjeux du monde contemporain ou Mathématiques. Cette dernière est une spécialité nécessaire pour étudier dans une université suisse.

    Les spécialités de la série ES sont :
    Sciences Sociales et Politiques ou Economie Approfondie ou Mathématiques.

    Les spécialités de la série S sont :
    Mathématiques ou Informatique et Sciences du Numérique (ISN) ou Sciences de la Vie et de la Terre (SVT).

    Les épreuves facultatives

    L’élève peut choisir une ou deux épreuves facultatives.
    Dans ce cas, seuls les points au-dessus de la moyenne sont gardés.
    Ils sont multipliés par deux et rentrent dans le calcul de la moyenne.
    Si l’élève obtient une note en dessous de 10, il ne perd aucun point.
    Pour les trois séries, il y a l’Education Physique et Sportive, l’histoire des arts, une troisième langue vivante.

    Notation du Baccalauréat

    Aucune note n’est éliminatoire.
    Si un élève obtient une moyenne (de toutes les notes des épreuves anticipées et de Terminale) qui est entre 8/20 et 10/20, il peut alors passer une session de rattrapage pour essayer d’obtenir le diplôme du Baccalauréat.
    Le rattrapage a lieu à la fin du mois de juin de l’année de Terminale.

    Résultats et Mentions pour l’obtention du diplôme

    Si un élève obtient le Baccalauréat à la première session, il peut obtenir une mention.
    Cela représente un atout pour entrer en Université dans un pays étranger ou dans une école spécialisée :

    • Pour une moyenne comprise entre 12 et moins de 14, la mention est « Assez Bien »
    • Pour une moyenne comprise entre 14 et moins de 16, la mention est « Bien »
    • Pour une moyenne égale ou supérieure à 16, la mention est « Très Bien »

    Perspectives

    Avec une moyenne de 12/20 (Mention Assez Bien), il est possible d’intégrer une Université Genevoise
    Le Baccalauréat est reconnu dans les Universités de tous les pays.
    Les mentions permettent de rentrer dans des Universités prestigieuses.